Une école pour tous,
une pédagogie pour chacun.

Cette semaine fut une véritable lutte contre les microbes ! Beaucoup d’enfants malades et une maîtresse qui aura toute la semaine essayé de tordre le cou au virus de la grippe. Je ne sais pas qui a gagné… Je salue le courage de Peggy dans cette lutte acharnée et sa présence chaque jour malgré la fatigue.

Date historique : 
Découverte et écoute d’une œuvre de Beethoven.
Questionnements autour du méridien de Greenwich et de l’acceptation de la France de l’adopter comme référence horaire.

Nous avons expérimenté un logiciel de déformation de la voix puis joué avec plusieurs hauteurs de notes (voix déformée grave/ aiguë)

Maths :
Devinettes à base de multiplications, d’additions ou de soustractions ; dénombrement et lecture de chiffres jusqu’à 6 ; numération jusqu’à 1000 avec un compteur ; constituer des collections jusqu’à 20 ; les nombres jusqu’à 20 ; autant que ; l’addition avec retenue ; les nombres de 50 à 99 ; l’histoire des 4 souris dans le gruyère

Sport :
Jeu des chaises musicales (avec des cerceaux) et du ballon-initiale. Ambiance garantie !

Géométrie : 
Les formes simples à reconnaître ; manipulation et tri de formes ; tracer à la règle

Réflexion, logique :
Nouveau jeu de logique : LOGIX. Il s’agit de trouver la bonne place pour chaque forme, en suivant les consignes dessinées
Confiance en soi :
« Les champions » : chaque enfant est le « champion de quelque chose » selon ses camarades qui lui disent et le félicitent.

Gestion des émotions :
Avec les enfants récemment arrivés, nous avons fait des exercices pour faire connaissance et pour qu’ils apprennent à définir eux-mêmes ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas, ce qui leur fait peur, ce qui les met en colère, ce qui les met en joie.
Avec d’autres, nous avons fait une expérience : écouter attentivement une musique et apprendre à être à l’écoute de cette musique, des émotions qu’elle suscite en nous, les exprimer d’abord avec son corps puis avec des mots, oser partager ces mots avec les autres. Un moment émouvant et poétique…

Théâtre :
Déjà la troisième séance et les enfants sont de plus à l'aise sur scène ! Nous avons poursuivi notre travail sur l'imaginaire. Nous sommes en cercle, je prends un morceau de tissu et propose à chaque enfant de le transformer en vêtement. Les propositions ont fusé de toute part ! 
Ensuite, chaque enfant se passe un cadeau imaginaire de volume différent. Comment réagit-on à ce cadeau ? Est-ce une bonne ou une mauvaise surprise ? Tous les cadeaux ont reçu un bon accueil, mention spécial à la bague contenue dans un minuscule coffret qui était lui-même contenu dans un paquet plus gros, à la façon des poupées russes. Il fallait y penser ! 
Nous avons ensuite travaillé la concentration : les enfants marchent sur scène puis au mot Boum ! ils devaient s'allonger, au son Hop ! se relever, au son Vam ! se figer et au son Zou ! se remettre en mouvement. Voilà une belle façon de travailler la mémorisation et la concentration en s'amusant. 
Nous avons terminé la séance par un travail sur les émotions : au centre de la scène, un pouf. Sur ce pouf, une lettre (une feuille vierge) est posée. Chaque enfant doit se saisir de cette lettre et en imaginer le contenu. L'improvisation est muette, le public doit deviner s'il s'agit d'une bonne nouvelle ou d'une nouvelle triste, étonnante, inquiétante...grâce aux émotions exprimées sur les visages. Beaucoup d'émotions ont été exprimées. Mention spéciale à la lettre annonçant une entrée à l'école des super-héros!

image: