Une école pour tous,
une pédagogie pour chacun.

Nous sommes ravis d’avoir accueilli J, une nouvelle élève pour cette fin d’année, ainsi qu’Anne qui vient nous aider les lundis.

Mardi fut une drôle de journée… Un journaliste d’M6 est venu nous filmer toute la journée… Son reportage devrait passer dans le journal de 13h sur M6 mais nous ne savons pas quand.

Musique (Obed) :
Cette semaine nous avons fait un jeu de "bowling musical" à partir de quilles colorées et d'un piano aux touches colorées. Par exemple: Les quilles jaune, vert et rouge tombent, alors on joue les touches jaune, vert et rouge

Gestion des émotions (Maud) :
Chaque enfant a donné son humeur du jour en utilisant la roue des émotions.
Avec les nouveaux arrivés, nous avons découvert l’objectif de l’atelier puis fait connaissance avec la roue des émotions. Ce fut l’occasion de parler également de l’appréhension que l’on pouvait avoir lorsqu’on intègre un endroit inconnu comme une nouvelle école par exemple.
Puis avec d’autres, nous avons prolongé nos expériences musicales : nous avons alors découvert que l’on pouvait ressentir des émotions contradictoires en même temps, comme de la tristesse et de l’espoir. Quelle drôle de sensation !
Enfin, nous avons continué à découvrir l’arc-en-ciel de la résolution de conflits, un outil pour aider les enfants à régler leurs conflits. Appliquant les principes de cet outil, un des enfants a exprimé ce qu’il ressentait alors qu’il était dérangé par le comportement d’un 2eme enfant. Les enfants ont ainsi expérimenté à leur grande surprise que le 2eme, prenant conscience de ce qui dérange son camarade, s’est naturellement arrêté. Quelle découverte !

Jeux de société : 
Nouvelle partie de Time’s up pour certains et Dobble pour d’autres.

Anglais (Guillemette) :
Nous avons repris doucement. Grâce à E qui a voyagé à Londres pendant ses vacances, nous avons échangé nos connaissances sur des monuments typiques de Londres, Big Ben, les bus rouges, le spectacle musical. Puis les élèves ont reçu et colorié le drapeau d’Afrique du Sud, pour certains surpris de penser qu’on pouvait parler anglais en Afrique. Bienvenue à J qui s’est insérée dans le groupe sans difficulté.

Bricolage (Guillemette et Peggy) :
Nous avons commencé un bricolage que vous découvrirez en temps utiles… pour l’instant à base de peinture et tissu. Mention spéciale pour V et A. qui ont chacun persévéré à découper un tissu qu’ils trouvaient bien mou et avec des ciseaux qu’ils trouvaient peu efficaces.

Théâtre (Karen) :
Nous avons pu commencer à travailler un peu sur les personnages de la pièce.

Les enfants occupent l'espace de jeu et se déplacent en marchant. Afin de favoriser leur concentration et leur écoute, nous avons de nouveau fait l'exercice du radeau qui consiste à associer des consignes contraires. Je dis Stop pour les faire marcher, et Marchez pour les faire se figer. Quand je dis prénom ils doivent sauter et au mot sauter ils doivent dire leurs prénoms. Une belle concentration est apparue très rapidement. Ensuite, à chaque fois que je tapais dans les mains, je nommais un animal et ils devaient en expérimenter la démarche. J'ai attiré leur attention sur le fait qu'il valait mieux utiliser une posture et une démarche confortable pour qu'elle soit tenue tout au long du spectacle. Avec cette consigne les démarches sont devenues plus fluides et moins caricaturales. Nous avons eu de très belles girafes à l'allure gracieuse et lente et de très beaux singes au pas lourd at à l'allure chaloupée. C'était un très beau tableau d'ensemble.

J'ai ensuite demandé à chacun de venir présenter son animal sur scène. Faire une entrée avec la démarche de l'animal choisi, toujours en lien avec la pièce. Je demandais à chaque "animal" de jouer un état particulier : la tristesse, la joie, la curiosité et l'autorité. Ensuite, j'ai demandé à nos "animaux" quel était leur plat préféré, où ils vivaient et enfin je leur ai demandé d'interpréter une danse. Le disco a été à l'honneur ! Mention spécial à la girafe qui habitait Paris et dont le plat préféré était la pizza à l'herbe "Astanica", une plante rare d'Asie, nous a t-elle dit. Mais peut-être certains d'entre vous la connaissent-ils...

Sortie à la caserne des pompiers :
Ce fut l’occasion de travailler sur le plan, l’anticipation et les horaires avec un groupe qui devait trouver quel bus prendre et à quelle heure pour être à l’heure à 10h à la caserne. Ils se sont débrouillés tout seuls. Bravo !
Cette sortie fut aussi l’occasion de travailler sur le mail de demande. En effet, les enfants avaient eux-mêmes envoyé le mail pour demander si nous pouvions venir visiter la caserne. Les pompiers leur avaient répondu. 
De même, ils ont préparé un mail de remerciement lors de la mission de ce week-end. 
Ils vont ensuite travailler sur la rédaction d’un compte-rendu qui sera publié sur la page Facebook de l’école.
Sortie appréciée par tous. Les pompiers nous ont accueillis très chaleureusement, ravis de parler de leur métier à des enfants passionnés.

 

Merci au papa de Tiziana d’être venu nous aider à peindre la petite maison.

Je profite de ce compte-rendu pour remercier les parents d’A et de S qui sont venus faire le ménage et quelques réparations pendant les vacances. Merci beaucoup !